Your search results

ELECTION A L’HORIZON, COMPARONS…

A quelques jours du 1er Tour de l’élection présidentielle 2017, l’Agence Maison du Sud-Ouest vous propose un focus sur les propositions des candidats en matière de législation et fiscalité immobilière.

  

FRANCOIS FILLON :

  • Ramener de 30 à 22 ans le délai d’exonération d’impôt sur les plus-values.
  • Stabiliser la fiscalité sur le logement pour une durée de cinq ans.
  • Mettre en place un programme national de requalification des centres villes anciens (avec avantages fiscaux pour les réhabilitations).
  • Réduire les délais d’expulsion en cas de non-paiement du loyer, mais interdiction au propriétaire de demander aux locataires certaines garanties contraignantes.
  • Libérer l’encadrement des loyers qui, selon lui, «bloque l’investissement et la remise en état de nombreux logements ».
  • Création d’un bail à loyer modéré homologué avec avantages fiscaux et solvabilité du locataire assurée.
  • décentraliser et clarifier les règles d’attribution des logements sociaux
  • Baisse des droits de mutation (ou frais de notaire), ou autre dispositif pour ne payer qu’une seule fois.
  • Intégrer les aides au logement dans un dispositif de prestation sociale unique.

 

EMMANUEL MACRON :

  • Suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages.
  • Transformation de l’ISF en impôt sur la rente immobilière.
  • transformation du crédit d’impôt transition énergétique en prime immédiatement perceptible au moment des travaux.

 

MARINE LE PEN :

  • Réserver l’attribution des logements sociaux aux Français.
  • Dispositif d’aide de financement pour les locataires qui souhaitent devenir propriétaires de leur logement dans le parc HLM.
  • Revalorisation de 25% des APL et Plan de construction massive de logements étudiants.
  • Baisse de 10% des droits de mutation
  • Baisse de la taxe d’habitation pour les Français les plus modestes.
  • Et politique d’encouragement à la rénovation énergétique.

 

JEAN-LUC MELENCHON :

  • Extension des règles d’encadrement des loyers à d’autres territoires que les zones dites « tendues ». Objectif : un recul de 20% des loyers médians.
  • Mise en place d’une véritable garantie universelle des loyers.
  • Encadrement du montant des transactions au-delà d’un million d’euros avec une taxe progressive.
  • Construction de 200.000 logements publics/an.
  • Rénovation de 700 000 logements et plan d’éradication du logement insalubre.
  • Renforcement de la loi SRU.

 

BENOIT HAMON :

  • Taxe pour les logements en vente au-delà de 10 000€ le m2.
  • Réformer l’imposition sur le patrimoine avec un traitement différent entre héritier ou primo-accédant (la taxe foncière réduite en cas d’emprunts).
  • Création d’une «contribution de solidarité urbaine» pour les biens hauts de gamme afin de financer la construction de 150 000 logements sociaux/an et hébergement d’urgence.
  • Elargir le dispositif d’encadrement des loyers à toutes les zones tendues.
  • Renforcer l’encadrement du métier d’agent immobilier.
  • Doublement des taxes sur les logements et bureaux vacants.
  • Mettre en place un bouclier énergétique pour assurer des dépenses énergétique inférieur à 10 % du revenu des locataires/propriétaires.
Maison Sud Ouest - http://www.maisonsudouest.com